entrainement de boxe thai

Entraînement de boxe thai – Les 5 exercices à faire à la maison

Le COVID-19 a peut-être obligé votre salle de Muay Thai préférée à fermer, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas continuer à pratiquer « l’art des huit membres ».

Vous pouvez continuer à développer votre art alors que la vie est en suspens si vous n’avez que l’essentiel dans votre sac d’entraînement et un peu d’espace libre.

Voici cinq exercices de Muay Thai pour garder votre corps en forme, vos coups de pied aiguisés et votre rythme cardiaque élevé.

 

1- Corde à sauter

corde a sauter boxe

Vous n’avez pas besoin de grand-chose pour exécuter cet exercice lorsque votre vie est en suspens, si ce n’est une corde à sauter et un peu d’espace.

Échauffez-vous avec une corde à sauter avant de passer à des exercices plus exigeants. Cet exercice renforce également vos pieds et vos chevilles, ce qui les rend plus résistants aux blessures lorsque vous donnez des coups de pied.

Superlek « The Kicking Machine » Kiatmoo9, de la ONE Super Series, présente quelques autres avantages. Il affirme que le saut à la corde contribue à renforcer nos os.

« Il favorise également la concentration car nous devons nous concentrer sur le rythme du mouvement de nos pieds tandis que notre main fait tourner la corde en permanence. S’il est pratiqué régulièrement, il est également bénéfique pour notre cerveau et nos fonctions nerveuses. Nos divers organes finiront par fonctionner plus harmonieusement. »

Si vous n’avez pas accès à une corde à sauter, vous pouvez tout de même profiter de certains de ses avantages en imitant les mouvements.

 

2- Combos de blocage et de coups de pied

Voici une autre technique de Muay Thai que vous pouvez pratiquer chez vous sans équipement.

Commencez par faire du shadowboxing comme si vous bloquiez des coups de pied du côté gauche et du côté droit. Maintenez cette position pendant trois secondes en vous tenant sur un pied et en levant l’autre pour bloquer, puis lancez un coup de pied poussé (ou teep, en thaï).

Vous avez déjà vu ce mouvement si vous avez vu les champions du monde de ONE, Sam-A Gaiyanghadao et Nong-O Gaiyanghadao, en action. Même debout sur un pied, ils peuvent contrer, et ce sont des exercices comme ceux-ci qui les aident.

Travaillez vos coups de pied après avoir terminé vos combinaisons bloc-pointe. Avez-vous déjà vu un partenaire d’entraînement attraper votre coup de pied ? C’est exactement ce que vous devez viser.

Lancez un coup de pied, imaginez que quelqu’un l’attrape et maintenez-le pendant au moins 10 secondes. Les coups de pied doivent être alternés entre la gauche et la droite.

 

3-  Coups de poing et sprints

La course et le sprint sont les exercices suivants, et vous devrez vraiment vous pousser pour celui-ci. Si vous n’avez pas de porte-pad, débrouillez-vous.

Pour le premier round, faites trois minutes de coups de poing directs et de coups de poing croisés avec des sprints à intervalles. Considérez votre sprint comme un jogging pendant les 30 premières secondes. Courez aussi vite que vous le pouvez pendant les 30 secondes suivantes.

Faites cela pendant deux rounds, puis augmentez la durée à cinq minutes par round si trois minutes ne suffisent pas.

 

4- Genoux alternés

Sans sac, cette technique n’est pas la même, mais si vous vous forcez, vous en récolterez les fruits.

Commencez par faire du shadowboxing pendant trois minutes en lançant des genoux gauche et droit.

Concentrez-vous sur la technique pendant les 30 premières secondes lorsque vous lancez vos genoux vers le bas, en gardant un équilibre solide et centré tout en pointant vos orteils vers le bas.

Doublez ensuite vos genoux pour les 30 secondes suivantes. Cette fois, cependant, mettez davantage l’accent sur la rapidité.

Veillez à ce que vos genoux soient bien hauts dans les deux cas. Si vous ne sentez pas de brûlure après trois minutes, augmentez la durée à cinq minutes par série.

 

5- Sit-Ups

Les sportifs thaïlandais sont également réputés pour leurs abdominaux, en plus de leur incroyable conditionnement. Jetez un coup d’œil à Rodtang « The Iron Man » Jitmuangnon, le champion du monde de muay thaï poids plume de ONE, et à son impressionnant pack de six.

Mais ce n’est pas de la génétique. Il suffit de s’engager à faire des centaines de redressements assis chaque jour. Et comme vous êtes seul à la maison, vous avez de nombreuses raisons d’atteindre ces chiffres.

Les avantages des redressements assis, selon Rodtang, vont bien au-delà de l’esthétique.

Il affirme que faire beaucoup d’abdominaux permet de brûler plus de graisse dans l’abdomen.

« Les redressements assis peuvent aider à éviter les blessures à la colonne vertébrale et à soulager les douleurs dorsales. Ils facilitent également les mouvements du corps en position debout, en marchant ou en étant assis. Enfin, les redressements assis aident à améliorer l’efficacité, qu’il s’agisse de pratiquer d’autres sports ou de faire simplement de l’exercice. »

Mettez de la musique et allez-y doucement. Faites autant de pauses que nécessaire ; vous n’êtes pas obligé de faire des centaines de redressements assis en une seule fois. Commencez par un objectif de 200 redressements assis par jour et augmentez progressivement jusqu’à 500 par jour.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page